Professeur Louis Fortier – Récipiendaire 2012 – Prix d’excellence de la famille Weston pour l’ensemble des réalisations dans le domaine des études nordiques.

Dans le contexte d’un nouveau sondage qui révèle que la grande majorité (94 pour cent) des Canadiens sont d’accord pour dire que les étudiants devraient en apprendre davantage sur les ressources de l’Arctique canadien et le rôle des sciences nordiques, la Fondation W. Garfield Weston annonce que le professeur Louis Fortier a reçu le Prix d’excellence de la famille Weston pour l’ensemble des réalisations dans le domaine des études nordiques, d’une valeur de 50 000 $,  pour ses recherches sur les répercussions des changements climatiques dans l’Arctique.

Diplômé des universités Laval et McGill et boursier postdoctoral de l’OTAN, Louis Fortier est professeur à l’Université Laval où il détient la Chaire du Canada sur la réponse des écosystèmes arctiques au réchauffement climatique. Spécialiste du zooplancton et des larves de poissons, il a dirigé le Regroupement stratégique Québec-Océan (autrefois GIROQ) de 1996 à 2005. Champion d’une approche multidisciplinaire et trans-sectorielle aux questions soulevées par le réchauffement de l’Arctique, le professeur Fortier a piloté les Réseaux de recherche NOW (l’Étude internationale de la polynie des Eaux du Nord) et CASES (Canadian Arctic Shelf Exchange Study) du CRSNG. Il est responsable scientifique du brise-glace de recherche Amundsen et directeur scientifique du Réseau de centres d’excellence ArcticNet qui regroupe des chercheurs de 30 universités pour l’étude de l’Arctique canadien côtier en mutation. Avec Warwick Vincent et Marcel Babin, il a mis en place récemment la Chaire d’Excellence en recherche du Canada sur la télédétection de la nouvelle frontière arctique canadienne.

Le professeur Fortier a été nommé « Scientifique de l’Année 2004 » par Radio-Canada et élu « Personnalité scientifique de 2005 » par La Presse et Radio-Canada. En 2006, l’Université Laval lui décernait le titre de Grand Diplômé et la médaille Gloire de l’Escolle de l’Association des diplômés. La Gouverneure générale du Canada lui décernait le titre d’Officier de l’Ordre du Canada en février 2007. L’université du Manitoba lui conférait un doctorat honorifique en octobre 2007. Le Gouvernement du Québec le faisait Officier de l’Ordre National du Québec en juin 2008. Il a été élu « Personnalité scientifique de 2008 » par Le Soleil et Radio-Canada. Il recevait en octobre 2009 la prestigieuse Médaille Stefansson du Club des Explorateurs. Il est récipiendaire du Prix Armand-Frappier 2010 du Québec pour excellence en recherche et développement de la recherche.

Nouvelles, Programme de bourses FCÉN. | permalink.